Sony présentera en septembre le ZX-TRANKIL un ordinateur qui arrête de ramer lorsqu’on lui manque de respect

25 Juillet 2014, 00:16 Humour

Sony présentera en septembre le ZX-TRANKIL un ordinateur qui arrête de ramer lorsqu’on lui manque de respect

Finis les énervements stériles devant l’écran de son PC. Sony présentera en septembre le ZX-TRANKIL un ordinateur qui arrête de ramer lorsqu’on lui manque de respect.

« S*** », « Fait ch*** », « Va bien n*** bien ta mère sale f**** de *** de *** ». Les insultes fusent dans le bureau de Philippe Chardon, PDG de Sony France. Elles ne sont pas adressées à un collaborateur incompétent mais a un ordinateur portable posé sur son bureau. Quelques secondes plus tard, le petit sablier qui tournait au milieu de l’écran disparaît miraculeusement et l’ordinateur reprend son fonctionnement normal. « C’est encore un prototype, explique M. Chardon, mais ça donne une bonne idée du produit final ».

Au centre de cette nouvelle technologie : le DSI (pour « Digital Shame Inducer », en Français Generateur de Honte digitale), système révolutionnaire développé par Sony et qui permet d’implanter dans l’ordinateur le sentiment de la honte et de l’humiliation. « Quand je lui lance une insulte, explique Philippe Chardon, le DSI capte le mépris qu’il y a dans ma voix ainsi que la violence de mes propos et il convertit tout cela en humiliation digitale à l’aide d’un algorithme complexe »

Lorsque l’ordinateur rame, l’utilisateur peut aussi le frapper violemment en hurlant « Mais p**** de m**** ». Tout cet énervement est ressenti par l’unité centrale et les résultats obtenus sont encore meilleurs. La version haut de gamme du Sony Trankil permettra également d’améliorer les connections wifi défaillantes. « Un petit « Non mais c’est quoi cette saloperie de connexion de mon cul là? » suffira à rétablir le débit » explique Jean Garrot en charge du développement du DSI chez Sony France.

A terme la technologie développée par Sony pourrait être appliquée à toute une série d’objets du quotidien, comme les télécommandes qui refusent de commander et même les coins de table basse qui se mettent inopinément devant les tibias quand on marche dans son salon.

Lire l'article depuis sa source: Le Gorafi

commentaires

Haut de page